Rétinopathie diabétique

Vous êtes suivis par votre médecin généraliste ou votre endocrinologue pour un diabète. Il se peut que votre médecin vous ai demandé de réaliser un fond d'œil dans le cadre de votre maladie.

Le fond d'oeil est un examen non douloureux de la rétine, qui se pratique après dilatation de la pupille le plus souvent. La fréquence de cet examen sera fonction de la présence ou non d'une atteinte de la rétine liée au diabète, mais il devra être réalisé au mininum 1 fois par an.

En cas de diabète déséquilibré ou ancien, votre ophtalmologiste peut détecter une rétinopathie diabétique ou une maculopathie diabétique.

La rétinopathie diabétique est une complication potentiellement grave du diabète, elle touche 50% des diabétiques de type 2 et est la première cause de cécité avant 65 ans.

girardeau

Les manifestations de la rétinopathie diabétique sont en lien avec un manque d'oxygénation de la rétine.

Lorsque l'atteinte est débutante, la maladie est asymptomatique: elle se manifeste par des petites hémorragies du fond d'oeil que seul votre ophtalmologiste pourra détecter.

A un stade plus avancé, lorsque les zones mal oxygénées sont étendues, des vaisseaux anormaux et très fragiles peuvent apparaître à la surface de la rétine. Ces vaisseaux peuvent saigner, et parfois déchirer la rétine jusqu'à entrainer un décollement de rétine.

A ces stades, la chirurgie vitréo-rétinienne est souvent nécessaire et la baisse de vision est malheureusement parfois irréversible.

Pour prévenir cette évolution, votre ophtalmologiste pourra vous proposer la réalisation de plusieurs séances de laser (PRP) sur la rétine après une angiographie (cf ci-dessous).

La maculopathie diabétique est la formation d'un œdème sur la macula (le centre de la rétine). Cet œdème provoque une baisse de vision à la lecture ainsi que des déformations des lignes. Un traitement par injections intravitréennes pourra être indiqué.

Si ces traitements sont efficaces pour freiner l'évolution de la maladie et empêcher la cécité, le meilleur traitement reste la prévention :

  • contrôle régulier chez votre ophtalmologue(au moins une fois par an)
  • équilibre glycémique
  • équilibre de la tension artérielle
  • bonne hygiène de vie avec un exercice physique régulier.

Pensez à apporter vos derniers résultats d'analyse médicales (hémoglobine glyquée ou hbA1c) lors des consultations.

En cas de baisse d'acuité visuelle, contactez rapidement votre ophtalmologiste.

 

 

 

L’angiographie à la fluorescéine chez le patient diabétique:

Afin de mieux évaluer l’atteinte du diabète au niveau de votre rétine, et pour guider le traitement par laser, votre ophtalmologiste peut demander la réalisation d’une Angiographie à la fluoresceine et parfois à l’indocyanine.

Cet examen consiste à prendre des photos de la rétine après avoir injecté un colorant fluorescent, pour mieux évaluer la vascularisation de votre œil.

Une fiche d’information sur laquelle vous devrez apporter votre consentement signé vous sera remise par votre médecin avant l’examen.

Sur cette fiche, vous trouverez le détail des informations relatives à l’angiographie (notamment les effets indésirables), ainsi qu’un questionnaire à remplir.

Pour la réalisation de cet examen, vos pupilles seront dilatées. Il faudra vous faire accompagner car vous ne pourrez pas conduire les heures suivant la consultation.

Les collyres de dilatation seront instillés à votre arrivée dans le cabinet, il faudra patienter 15 à 20 minutes que les gouttes fassent effet avant de pouvoir réaliser l’angiographie.

Une infirmière viendra vous poser un petit cathéter qui servira à injecter le produit. Cela ne fera pas plus mal qu’une prise de sang.

Des clichés seront pris de manière rapprochée pendant 5 à 10 minutes et parfois plus. Il vous sera ensuite demandé de patienter environ 30 minutes en salle d'attente après la fin de l'angiographie, avant de repartir chez vous

L'examen est bien toléré dans la majorité des cas, de possibles effets indésirables sont détaillés dans la fiche d’information. Heureusement, les effets indésirables graves sont rarissimes.

Une prémédication pourra vous être prescrite avant l’examen, afin de diminuer les risques d’intolérance.Fréquemment, votre peau et vos urines seront colorées en jaune pendant plusieurs heures après l'injection de fluorescéine; Il est conseillé de bien boire après l’examen pour favoriser l’élimination du produit.

Votre ophtalmologue vous donnera si possible les résultats avant votre départ du cabinet afin que les prochains rendez vous puissent être fixés.

Cet examen pourra être répété plusieurs fois dans une même année, afin surveiller la progression de votre rétinopathie.

Imagerie-Angiographie-rétinienne